• Accueil
  • > Mode printemps été 2009

Archive de la catégorie ‘Mode printemps été 2009’

Mode, les coupes tendances

Vendredi 13 février 2009

Quelles tendances pour la mode printemps-été 2009 ? On garde la forme housse si féminine et qui cache nos petites rondeurs.
On adopte l’oversize, ultra large et ultra long.
On met nos épaules en valeur.
On apprécie les effets de manches pour finaliser la silhouette et donner du style. L’important c’est le volume !
Sélection shopping accessible à toutes !

 

tuniquehousse.gif

La tunique housse

Tunique Bel Air pour La Redoute

La forme housse maintient le cap depuis deux ou trois saisons. Romantique et féminine, elle plaît à toutes. Et elle fait aussi le bonheur des rondes car elle camoufle toutes les rondeurs !
Ultra ample, en pur coton pur entièrement doublé, cette tunique housse a une jolie encolure smockée devant, dans le dos, aux manches et aux coudes, et un grand volant à la base.
Existe en pourpre et noir

80 euros dans le catalogue et sur le site La Redoute
. Le site La Redoute
. Le site Bel Air

 

robehousse.gifLa robe housse

Robe, Mango

Forme housse jusqu’aux manches…
Une jolie robe en soie et coton entièrement doublée, et son beau nœud à nouer ou à laisser voleter…

49 euros dans les points de vente Mango et sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

vestehousseetboule1.gifLa veste housse et boule

Veste, H & M

A la fois housse, si on ne sert pas la ceinture, et un peu boule aussi.
Cette veste à la fois housse et boule est hyper tendance avec ses grandes manches bouffantes…

79,90 euros dans les magasins H & M
. Le site H & M

 


tuniqueample1.gifLa tunique ample

Tunique, Promod

Une

tunique très ample toute simple, en coton. Elle est rayée bleu ardoise, à manches trois quarts avec des smocks sur le déc

olleté et les épaules… Sympa.

24,95 euros dans les magasins ou sur la boutique en ligne Promod
. Le site Promod

 

tuniquechemisier1.gifLa tunique chemisier

Tunique, Mango

En attendant le vrai grand retour des épaulettes pour des carrures affirmées, cette saison met déjà doucement les épaules en valeur…
Ici une tunique chemisier 100 % soie avec un décolleté bateau et des petits liens à nouer sur les épaules.

55 euros dans les points de vente Mango et sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

chemisierminimanche.gifChemisier mini manches

Chemisier, Ludd pour les 3 Suisses

Chemisier épaulé à mancherons que l’on retrousse le plus haut possible grâce à une patte boutonnée à l’épaule.
Encolure tunisienne fermée par un bouton.

39,90 euros dans le catalogue et sur le site 3 Suisses
. Le site 3 Suisses

 

Le trench épaulé

Trench, Michel Klein pour La Redoute

Letrenchepaul1.gif grand retour du trench !
Celui-ci a, comme il se doit, des pattes de boutonnage aux épaules et aux poignets, une ceinture à nouer.
Sa fantaisie ? Sa matière satinée.
Il est chouette ce trench, parfaitement coupé et indémodable…

150 euros dans le catalogue et sur le site La Redoute
. Le site La Redoute
. Le site Michel Klein

 

La tunique plissée

tuniquepliss1.gifTunique, Mango

Autre tendance de saison, le plissé
Il est décliné ici sur une tunique ample en voile de polyester avec épaulettes. L’effet plissé est placé sur les épaules…

35 euros dans les points de vente Mango et sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

giletvolant.gifLe gilet volanté

Gilet, Promod

Encore une tendance printemps-été 2009 : la mode sage, esprit « BCBG ».
Interprétée ici avec ce gilet chiné en coton, laine, soie et viscose, avec ses mancherons courts et volantés. La carrure est mise en valeur, la taille aussi du coup…
L’encolure est arrondie et, joli détail : les boutons ronds à reflets…

29,95 euros dans les magasins ou sur la boutique en ligne Promod
Le site Promod

 

Le tailleur oversizetailleuroversize1.gif

 

Tailleur pantalon, H & M

Les coupes XXL persistent et signent ! Pantalons ultra larges, robes ultra longues, veste démesurées… On adore !
Formidable illustration de cette belle tendance avec ce pantalon beige à pinces on ne peut plus large, porté avec son blazer épaulé, un peu long. Les petites éviteront, mais les grandes et les rondes se régaleront !

49,90 euros, le pantalon ou le blazer, dans les magasins H & M
. Le site H & M

 

hyperrobe1.gifL’hyper robe

Robe longue, Anne-Valérie Hash pour les 3 Suisses

Une robe ultra féminine en pure soie, dos nu, ultra longue, un décolleté vertigineux, un imprimé chic et coloré…
Elle est signée Anne-Valérie Hash, l’invitée de la saison des 3 Suisses.

200 euros dans le catalogue et sur le site 3 Suisses
. Le site 3 Suisses

 

jeanxxl1.gif

Le jean XXL

Jean large, Mango

Le jean hyper large persiste et signe cette saison encore…
Jean taille haute avec double rangée de passants pour enrouler la ceinture sur la taille et des jambes extra larges.
A porter bien long avec des talons bien hauts… So fashion !

49 euros dans les points de vente Mango et sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

blouselarge.gifBlouse large

Blouse, H & M

Priorité au volume !
Une jolie blouse d’un bleu très doux, en lin et coton, extra large avec d’immenses manches ballon.
On la porte avec tout, ceinturée ou pas. Sexy aussi, on peut découvrir joliment ses épaules grâce à sa grande encolure élastiquée…

39,90 euros dans les magasins H & M
. Le site H & M

 

combinaisonraye1.gif

La combinaison rayée

Combinaison, Mango

La combinaison est aussi un must de saison !
Une combinaison pantalon toute de soie fluide rayée noir et blanc (toujours très tendance). Elle se porte ceinturée haut sur la taille avec une belle ampleur côté pantalon. Top !

109 euros dans les points de vente Mango et sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

pullkimono1.gifLe pull kimono

Pull, 3 Suisses

Cette saison, les manches ne rallongeront pas vraiment, elles vont prendre de l’ampleur…
Manches kimono, chauve-souris, ballon, papillon… Elles confirment le style et elles affirment le look.
Démonstration avec ce pull ultra fluide en lin et coton, à manches kimono et une large encolure en V sur le devant.

29,90 euros dans le catalogue et sur le site 3 Suisses
. Le site 3 Suisses

 

robetunique1.gifLa robe tunique

Robe, René Dhery pour les 3 Suisses

Ultra 60′s, la robe courte trapèze façon kurta, avec une encolure tunisienne entièrement rebrodé de sequins et de grosses pierres et de larges manches ballon froncées et bouffantes.

49,90 euros dans le catalogue et sur le site 3 Suisses
. Le site 3 Suisses

 

blousefluide.gifLa blouse fluide

Blouse, Mango

Féminine et sexy, une blouse 100 % soie transparente à manches papillon.
Elle se porte ceinturée dans le dos pour souligner la taille et est entièrement doublée. A porter avec un débardeur en maille de couleur assortie ou une belle lingerie…

55 euros uniquement sur la boutique en ligne Mango Shop
. Le site Mango Shop

 

 

La chemise manches gigot

chemisemanchegigot1.gifChemisier, H & M

Ou la chemise revisitée… Un chemisier en coton apparemment très sage et pourtant résolument impertinent avec ses immenses manches gigot. Il sera génial avec un jean, une jupe droite ou bien un short.

39,90 euros dans les magasins H & M
. Le site H & M

 

Tendances printemps été 2009 : les couleurs

Vendredi 2 janvier 2009

Fond de teint /Orange

Duel au sommet entre deux teintes qui se disputent le titre de couleur de l’été… D’un côté le beige poudré, capable de détrôner le rose de nos dressings, d’un autre un orange acide, fort, sans aucune concession, bien décidé à faire oublier sa connotation « Halloween » au profit d’une nouvelle aura plus fashion qu’anecdotique…

modeprintempst2009couleur.jpg    

* Raffiné, le crème rosé de chez Anne Valérie Hash amène ce qu’il faut de douceur et de fragilité au dress code d’une citadine actuellement davantage tournée vers le trash hype ou le preppy que vers une élégance sans faille, classiquement moderne et universelle. Si l’on craint la fadeur d’un total look, il suffit de mélanger les matières pour obtenir une allure divinement féminine sans une once d’ennui.

    * Vu sur de nombreux podiums, l’orange tente de se faire une place au soleil. Néanmoins, pour que ce dernier dévoile son potentiel joyful, il se doit d’être apposé non pas sur des toilettes strictes ou passe-partout, mais bien sur des pièces girly, funky, sophistiquées et un rien déjantées chic : c’est seulement à cette condition qu’il gagnera ses galons tendances. On retrouve cette combinaison parfaite chez Luella qui, en alliant transparences, détails fillette et dress code froufroutant, propulse l’orange au hit-parade des couleurs de l’été 2009.

Entre beige fond de teint pour demoiselles en quête de pureté hype ou jus d’orange déluré pour it girl british, il ne vous reste plus qu’à choisir votre camp…

 

Shaker d’imprimés vs Black&White

Cet été, deux courants se font face : mixer de façon instinctive les imprimés (mettant ainsi à bas les idées reçues concernant les règles d’harmonie) ou se rallier à la valeur refuge qu’est le noir et blanc.

modeprintempst2009couleur2.jpg

    * Optimiste et volontairement surdosée en vitamines, la modeuse se doit de sauver les apparences en affichant une vitalité sans faille face aux turpitudes de l’économie. Pour cela, elle n’hésite pas à passer ses tenues au kaléidoscope, en mélangeant les imprimés les plus insolites de son dressing. Tacheté léopard, all-over floral, pois et graphismes abstraits… tout y passe, l’essentiel étant de rester dans la séduction en sachant doser les effets.

    * Plus prudentes et moins enclines à plébisciter une joie de vivre devenue presque anachronique, d’autres préfèrent assurer leur dignité en optant pour des atours sobres et de circonstance. En véritable chantre de l’élégance intemporelle, le noir et blanc ressurgit pour envoûter les inconditionnelles d’un charme efficace et maîtrisé, à la Jacky Kennedy. Cependant, si la base est sage, le noir et blanc ne boudera pas une accessoirisation chic, presque luxe.

Tendances printemps été 2009 : la micro jupette

Vendredi 2 janvier 2009

Placée sous le signe des transparences et de l’impudeur, la saison prochaine place plus que jamais les jambes sous les feux de la rampe. D’ailleurs, entre nombril à l’air et jupette microsize, la plastique des demoiselles se devra d’être irréprochable, au risque de se voir refuser l’accès aux musts have du moment.

 modeprintempst2009minijupette.jpg

    * Déjà adopté par Madonna, le mini pagne à plumes Louis Vuitton s’amuse à faire twister l’allure de la Parisienne sur un rythme zoulou, le tout baigné dans des effluves très années 50. La collection signée Marc Jacobs se retrouve ainsi projetée dans une atmosphère glamour et espiègle à la Zizi Jeanmaire. Quant à la longueur de la jupette, elle est adoucie par sa matière insolite et l’élégance bon enfant de la veste.

    * Entre tenniswoman et douce lolita, la fille Stella McCartney s’avère être une experte dans l’art de la séduction casual. Issue d’une génération où l’on mélange les genres afin de mettre plus en valeur sa silhouette, elle lie avec audace l’oversize d’un blazer sans manches à la sexyness d’une mini-jupe remontée trop haut. Mission accomplie : le sage beige poudré en devient même incandescent.

    * Plus boho citadine que jamais, la brindille Isabel Marant adopte une allure coolissime sans une once de vulgarité, en dépit de la surface extrêmement réduite de sa petite jupe. Ample et intense, cette dernière habille d’ailleurs son look plus qu’il n’y paraît, complétant parfaitement le duo bottes en daim flou et top loose. Très rock and roll farmer, le gimmick romantique composé d’une micro jupe texturée et d’une mousseline légère s’impose déjà comme l’une des valeurs sûres de l’été.

 

Les jupes très courtes seront donc à associer soit à une pièce masculine, soit à un top casual, à condition évidemment de possédez la paire de gambettes adéquate. On pourra également opter pour un modèle volumineux coupé dans une matière riche, afin d’étoffer la ligne.

Tendances printemps été 2009, le retour du bermuda

Vendredi 2 janvier 2009

Les tendances semblent aimer se contredire, en empruntant – durant la même saison – des chemins totalement divergents. Est-ce en réponse à un extrême que naît son opposé ? Allez savoir… Ce qui est certain, c’est que le short destroy pour grungette du dimanche a beau être en vogue, cela n’empêche pas le très sage bermuda d’opérer un come-back remarqué.

 bermuda.jpg

    * Tout en délicatesse, Stefano Pilati propose chez YSL un nouveau venu dans la famille des bermudas. Nourri aux influences orientales et en prise directe avec l’élégance made by Saint Laurent, celui-ci joue la fluidité et l’ampleur en subtilisant au sarouel sa dégaine floue. Chic au-delà des mots et sans souffrir une seconde du background ringard de ses prédécesseurs, le bermuda version Pilati conjugue à la perfection sophistication et naturel.

    * Chez Richard Nicoll, le tailleur se traite version culotte courte. Cependant, volumes étroits et teintes satinées confèrent à cet ensemble une rigidité dépassée, évoquant le maintien d’un torero british sorti tout droit de l’imagination du créateur. En se voulant trop endimanché, le bermuda tient ici à distance les fashionistas.

    * Avec Marc by Marc Jacobs, c’est la salopette qui, roulottée sur le genou, aimerait se muer en bermuda. Destiné à une adolescente filiforme ne craignant pas de voir ses hanches s’alourdir pour cause de volumes peu flatteurs, le bermuda-combi de Marc Jacobs est bien trop casual roots pour faire l’unanimité sur le pavé.

 

Cette pièce étant détenteur d’un lourd passif (uniforme scout, patronage, genoux écorchés…), seules des créations la renouvelant entièrement (comme chez YSL) peuvent intégrer l’été 2009. Exit donc toute esthétique roots, de peur de ressembler à un randonneur sur le sentier de Compostelle. Le néo-bermuda se porte fluide, en matière noble et perché sur une paire de low-boots ajourées.

Tendances printemps été 2009, le denim

Vendredi 2 janvier 2009

La toile de denim est partout : faussement grunge (car portée avec de l’ultra chic) ou faussement masculine (car associée à des petites pièces féminissimes), elle est indispensable à toute modeuse désirant conjuguer allure et tendances. Cependant, si le jean est résolument le pantalon trendy à porter, les modèles up to date se divisent en deux catégories (et pas une de plus). Ils seront ainsi soit bleach (javellisés) et légèrement destroy, soit taillés à la mode « boyfriend ».

jeanbleach.jpg

    * Chez Balmain, la rockeuse glitter de Christophe Decarnin adopte la bleach attitude, en promenant sur le podium un jean dont le délavage façon « eau de javel » semble débarquer directement des années 90. Légèrement arraché au genou et accompagné d’un top flou surmonté d’une veste épaulée, ce denim s’annonce d’ores et déjà comme un must à recopier massivement.

    * Pour Diesel, c’est un jean peinturluré version travaux à l’aquarelle qui fait office de pièce bleachée. L’objectif reste néanmoins le même : arborer un denim à la coloration aléatoire et à la toile légèrement esquintée. La dégaine est ici clairement décontractée, mais relevée d’une paire de boots funky qui rendent la silhouette plus mode que loose.

    * Mixant influences street et produits ultra glamour, Donna Karan érige un nouveau dress code lui permettant de sortir le baggy de son carcan sportswear. Roulotté sur la cheville et associé à un bustier de mousseline aérienne, celui-ci devient ainsi une pièce capable de séduire les fashionistas. D’ailleurs, Katie Holmes n’a pas attendu l’aval de Donna Karan pour se lancer dans l’aventure du « boyfriend prêt-à-porter » : c’est elle qui, en août 2008 et avant tout le monde, a lancé la tendance…

    * Chez House of Holland, l’humeur est à la séduction californienne. Très boho, son boyfriend – produit en collaboration avec Levi’s – se porte peint, découpé au laser et taille basse sur un maillot de bain. L’idée de remplacer le traditionnel paréo par un jean de cet acabit nous semble être l’une des meilleures idées proposées cette saison.

 

Au final, la question n’est pas de savoir qui choisir entre le bleach et le boyfriend, les deux étant à posséder absolument. Il est d’ailleurs nécessaire de retenir leur dress code : on porte ainsi le jean bleach avec un top loose uni et une veste travaillée, tandis que l’on associera le boyfriend (un 501 avachi et roulotté fera parfaitement l’affaire) avec une large ceinture en cuir et un body (revival 80′s/90′s oblige…).

 

Tendances printemps été 2009, silhouettes…

Vendredi 2 janvier 2009

Quelques points essentiels de la saison printemps/été 2009 :

  • Le jean est partout : mixé au cuir chez Givenchy, ultra brut chez Cavalli ou en mini veste chez Isabel Marant, il fait l’unanimité.
  • Les maillots de bain se la jouent ultras sophistiqués, à tel point qu’ils ne sont plus destinés à fendre les vagues mais bien plus à briller lors de party ibizienne (Jean Paul Gaultier, Armani)
  • Le jogging en coton molleton a le vent en poupe, on le porte à la Alexander Wang.
  • Haro sur les tee-shirts gorille  de Christopher Kane !
  • On craque pour les serres-tête girly du défilé Givenchy.
  • À en croire Charles Anastase et Marc Jacobs, le canotier pourrait remplacer le panama.
  • On assiste à un véritable come-back des rayures qui se portent désormais tous azimuts, que ce soit chez D&G ou Louis Vuitton.
  • Le sarouel est toujours fortement présent et assume ses volumes XXL (Chloé)
  • Les escarpins se pensent en mode gratte-ciel, au risque de devenir des pièces de musée (Prada)

SPORTSWEAR URBAINLarge et confortable… On retient que les molletons, jerseys et autres bord-côtes en coton cosy seront des matières phares de l’été. Elles se mixeront avec un vêtement féminissime, une coupe tailoring ou des accessoires pointus. Loose mais maîtrisé, tel doit être le mantra du coming-out du jogging. 
sportswearurbain.jpg

 

EIGHTIES NINETIES

Qui aurait cru que les années 80/90 reviendraient si rapidement hanter nos dressings ? Pourtant, les faits sont bien là : Kiss et ACDC remontent sur scène, les influences grunge sont partout, tandis que l’esthétique eighties mêlée à celle des nineties (du genre tee-shirt à la Kelly McGillis dans Top Gun ou jean destroy très Kurt Cobain) soulève à nouveau l’enthousiasme des modeuses pointues. Sans surprise, les podiums se sont laissés gagner par cette vague néo-rétro…

Cette saison, on révise donc attentivement nos « Do and Don’t » car la tendance s’inverse : tout ce qui pouvait paraître rédhibitoire il y a encore une année se trouve désormais au sommet du hit-parade. Il ne nous reste donc plus qu’à javelliser notre garde-robe et dévaliser les friperies…
eightiesnineties.jpg

 

ROMANCE MELANCOLIQUE

Un été sans que les textiles ne s’adoucissent d’une ribambelle de fleurettes en tous genres n’est pas un été digne de ce nom. Si celui de 2009 n’échappe pas à la tradition, c’est une humeur bien plus nostalgique que fleur bleue qui se dégage de ses toilettes florales.

On note donc que si la botanique reste l’un des sujets de prédilection des stylistes, ils la traitent cette saison avec une tendresse mélancolique, sélectionnant parfums subtils et teintes sourdes. On préférera donc de délicats bouquets empreints de finesse fragile aux fameux motifs marguerites…

romancemlancolie.jpg

 

IMPUDIQUE WOMAN

Fini le temps où les garçons tentaient de voir sous les jupes des filles et où un décolleté suggérait monts et merveilles ; désormais, l’époque n’est plus à l’imagination ou à la suggestion. Sur les podiums, les femmes dévoilent ainsi leur plastique et osent une semi-nudité, imposant un dress code sexué ouvertement aguicheur. Cette tendance aura certainement de grandes difficultés à descendre dans la rue, même si elle a déjà été adoptée par les habituées des tapis rouges. Le commun des mortels se contentera de s’inspirer légèrement de cet exhibitionnisme fashionnement correct, en jouant sur les transparences et en assumant un pull-over au dos nu vertigineux.

impudiquewoman.jpg

 

SIRENE GLITTER

Si la conjoncture économique n’est pas des plus fameuses , cela n’empêche en rien les fashionistas de revêtir des atours ultra shiny. Sequins, lurex et fils d’or ont ainsi littéralement illuminés les collections printemps/été 2009… Alors que les plans de relance sont légion, il faudra plus que jamais oser et ne pas hésiter à arborer les couleurs de l’or et de l’argent sans se soucier de leur incongruité. Esthétiquement parlant, on pense à porter le glitter sur des tenues de coupe minimaliste, afin de ne pas ressembler à un gigot en papillote…

sirneglitter.jpg

 

MELTING-POT TRIBAL

Massage shiatsu, dîner au wok ou sushi party… Notre quotidien est émaillé de multiples références à un ailleurs désormais devenu presque familier. Il est donc naturel que la mode s’empare de ces diverses influences et les mêle à des atours occidentaux, afin de composer – à l’abri du folklore – le vestiaire d’une néo-citoyenne du monde. Il s’agit donc désormais de parvenir à trouver le juste milieu entre le prêt-à-porter et l’aventure expérimentale. Gardons juste à l’esprit que quelque soit la pièce ethnique que nous choisirons de porter, elle se devra d’être baignée dans un esprit 100% occidental.

meltingpot.jpg

 

BONGAGEMENT CORRECT

Nous sommes toutes plus ou moins liées à l’univers impitoyable de la mode, et d’autant plus lorsque les créateurs jouent les experts SM, plongeant leurs créations dans un univers bondagement désirable… Cet été, il s’agira donc de ceinturer à la Balmain la moindre de nos toilettes et de faire un crochet vers Pigalle afin de shopper des pièces SM à détourner (en les portant sur un tee-shirt loose).

bondagementcorect.jpg


 

Mode printemps été 2009 chez DIOR

Vendredi 2 janvier 2009

voir la vidéo sur le site Dior ici
La mode printemps-été 2009 chez Dior, c’est définitivement eighties. Imprimés animaliers, mousselines et… Simplicité. Surprenant mais définitivement glamour.

Moins novatrice que ce que la maison de haute couture a l’habitude de faire, cette collection montre un retour à la mode des eighties, dans le ton des défilés de cette année. On retrouve comme sur tous les podiums, la star de la saison : la transparence. Des robes en somme adaptées à la vie, quoique moins spectaculaires sur le podium.

Dior a quelque peu surpris, avec des créations de John Galliano plus sages et mesurées que ce à quoi la grande maison nous avait habituées… A vous de juger !

Défilés printemps été 2009

Vendredi 24 octobre 2008


castelbajac300.jpgDéfilé Castelbajac

un truc de dingue! Incroyablement fou et inspiré par une vague du style LEGO.

Par exemple, une robe pop-art avec un visage couronné, comme une mode qui mixe blague et style

 

hermesss09426.jpg

 

Défilé Hermès

« Un magnifique défilé ponctué d’une belle surprise: deux top models Naomi Campbell et Stéphanie Seymore, vêtues de robes transparentes et de chapeaux de cow-boy!

 

 

 

 

 

 

 

vuitton.jpg

 

 

Défilé Louis Vuitton

« Une grande collection ! Des dos en transparence et des jeux de dentelles splendides. »

 

 

 

Inspirés par l’univers de la danse ou intrigués par les dress codes venus d’autres continents, de nombreux créateurs ont mis à l’honneur la pratique du « nouage », conférant ainsi à leurs créations une touche de désinvolture foncièrement élégante.

  • Chez Jean Paul Gaultier, c’est l’énergie de la danse contemporaine et la fluidité de ses tenues d’exercice qui ont envahi le podium. Ici, le nœud fait la robe, tandis que les matières fluides et sobres se transforment – sous l’impulsion désorganisée d’un nouage approximatif réalisé dans l’urgence – en drapés modernes.
  • Dries Van Noten quant à lui fait fusionner le chic racé d’une citadine et l’élégance innée des femmes d’Afrique, en associant ses techniques de coupe traditionnelles au nouage de matières (utilisé pour tous les vêtements d’apparat sur le continent africain).

 

  • Riccardo Tisci pour Givenchy sublime ses mini robes de cocktail en leur offrant la respectabilité du drapé, tout en dédramatisant celui-ci en le faisant naître d’un large nœud insolent.

Donc cet été prochain, on noue et renoue avec l’art du nœud. Nous pourrons ainsi lifter nos mini un peu trop amples en les nouant sur le côté, exposer au soleil notre nombril en faisant twister un simple tee-shirt en coton grâce à un nœud bien placé ou encore diaboliser n’importe quelle robe sage en nouant sa jupe haut sur la cuisse…

jpgaultier.jpg

 

 

En bref :

  • Les carrures continuent de se vouloir protéiformes. Les épaules sont plus que jamais le lieu de toutes les fantaisies (Isabel Marant, Balmain, Givenchy)
  • Le blazer masculin est toujours une valeur sûre (Stella McCartney, Kris Van Assche, Chloé)
  • Les fleurs se veulent fanées et passées, mais sont extrêmement présentes (John Galliano, Kenzo, Cacharel)
  • Lurex et paillettes deviennent les matières de prédilection des créateurs (Chloé, Alexander McQueen, YSL, Lanvin, Michel Klein)
  • Le jean bleach (ou délavé) s’impose dès aujourd’hui comme le nouveau must have…

 

Un show délire pour les 40 ans de Sonia Rykiel

Vendredi 24 octobre 2008

Défilé Sonia Rykiel : La marque fête ses 40 ans, la griffe est en lisoniarykiel20092.jpgesse, comme les girls du final, tout en strass et paillettes avec un show surprise qui a suivi le défilé. 30 créateurs ont rendu hommage à la créativité de Sonia Rykiel pour les 40 ans de la marque en lui offrant un deuxième défilé dédié à son univers.

Des filles coiffées à la Sonia, en béret de titi parisienne défilent. Pas de show rétrospective, pas de rousse qui marche emmitouflée dans un manteau de cygne noir, non, ces filles-là expriment un esprit Rykiel plus junior. Mais, avant cela, on a entendu la voix de Sonia disant ses mots à elle. Ceux qu’elle écrit. Pleins d’esprit. On voit sur un écran le Café de Flore. Son fief, comme le périmètre qui l’entoure, un Sonialand qu’elle a colonisé à partir de la rue soniarykielfriensss09056.jpgde Grenelle il y a quarante ans.

En hommage à sa mère, Nathalie a demandé à trente créateurs un modèle à la Sonia. Ralph Lauren, Christian Lacroix, Alber Elbaz, Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld pour Chanel, Roberto Cavalli, Stella McCartney… ils ont tous accepté. Sonia est assise sur scène. Nathalie en M. Loyal présente chaque modèle. Le mannequin exécute une petite révérence devant Sonia. Une belle image. Car, en effet, la mode et les femmes lui doivent beaucoup. On part le cœur léger, sans nostalgie, en pensant à tout ce que recouvre le nom de Rykiel. Et on voit immédiatement se dessiner la silhouette longiligne d’une artiste aux cheveux de feu, intelligente, sensuelle, profonde, brillante et sombre.

Émotion.

 

 

 

 

soniarykielfriensss09155.jpg

 

 

soniarykielfriensss09212.jpg

 

 

soniarykielfriensss09215.jpg

soniarykielfriensss09233.jpg

 

 

soniarykielfriensss09250.jpg

 

 

soniarykielfriensss09264.jpg

 

soniarykielfriensss09285.jpg

 

 en video :
Image de prévisualisation YouTube