Archive de la catégorie ‘CONSEILS MODE’

Quelle couleur portée à chaque occasion ?

Vendredi 26 septembre 2008

couleurmode.jpgChaque couleur produit un effet précis sur nous et notre entourage. Certaines, comme l’orange, procurent une sensation de chaleur ou d’autres, comme le bleu (froid) engendrent un sentiment de fraîcheur. Chaque couleur a un langage et provoque un sentiment parfois inconscient : le vert calme, le rouge excite, le bleu marine inspire le respect, etc. Dès l’enfance, nous sommes attirés par des couleurs et en grandissant, nous continuons à l’être. Mais ces couleurs que nous choisissons tous les jours font passer un message. Apprenez à décrypter le langage des couleurs grâce à nos explications et trouvez les bonnes couleurs à porter en fonction des occasions de votre quotidien.

 

Le blanc ——————————————————–

Le blanc est une couleur froide. Cette teinte représente la fraîcheur, la pureté et l’innocence. Le blanc peut procurer également un sentiment de vide et d’infini.

En quelle occasion porter du blanc ?
Envie de focaliser l’attention générale, pour faire passer l’image d’une femme saine et soignée ou pour vous donner une seconde « virginité » ? Le blanc est, sans hésitation, votre couleur. Portez-la en total look si vous êtes bronzée et en été ou alors par touche : l’indémodable tailleur pantalon noir avec un top blanc.

 

couleur.jpg

Le noir ———————————————————-

Officiel, fort, formel, le noir est une couleur qui procure de la distinction et une certaine élégance. Mais attention, à ne pas noyer son effet dans la masse. Le noir, par son aspect impénétrable et mystérieux, aura tendance à mettre de la distance entre vous et les autres.

En quelle occasion porter du noir ?
Le noir est la couleur parfaite lors de vos soirées ou pour des réunions formelles. En journée, cette couleur passe aussi très bien mais attention à bien vous maquiller ou égailler l’ensemble car certain risque de vous trouver triste.

Astuce en plus : Fan de noir mais pas de l’austérité ? Donnez du pep à votre tenue avec un top colorée. Par exemple, bleu ciel, rose fushia, orange ou violet, couleur tendance de l’hiver.

 

Le gris ———————————————————–

Le gris, selon son degré d’intensité, change de signification. Le gris clair rappelle la frayeur, l’épouvante. Nous l’associons en général à la vieillesse et à la mort. Le gris moyen, neutre et équilibré, vous octroiera une image plus respectable. Néanmoins, cette couleur dénote un manque d’entrain et de l’indécision.

Le gris foncé ou sombre évoque quant à lui la déprime, la peur, la monotonie… rien de très agréable.

En quelle occasion porter le gris ?

Vous l’aurez compris, le gris n’est pas simple à porter. Le gris se porte dans toutes les occasions, à condition de la marier à d’autres couleurs plus positives pour contrebalancer l’aspect négatif. Côté mode, on adore le gris associé à du jean.

Le rouge ——————————————————–

Couleur de la passion, le rouge est synonyme de dynamisme, de confiance en soi, d’assurance et de désir. Portez du rouge quand votre moral est au plus bas ou les jours de pluie : cela vous dynamisera aux yeux des autres et vous conférera un sentiment de puissance et d’efficacité.
Néanmoins, pour celles qui ont déjà pourvues d’un caractère très autoritaire, évitez cette couleur car elle ne fera ressortir que l’aspect agressif

, dominateur et menaçant de votre tempérament.

Le rouge orangé : plus chaud que toutes les autres ciuleurs, le rouge orangé symbolise la fougue, l’énergie, la joie de vivre,le triomphe. Cette couleur vous octroiera une image chaleureuse et gaie.

Le rouge pourpre : cette couleur suggère la dignité, l’opulence et le pouvoir. Portez cette teinte pour projeter une image de puissance et de richesse tout en restant très solennelle. Arborez cette couleur si vous souhaitez impressionner tout le « go tha modain ».

Le rouge magenta : tout comme sa consoeur rouge orangé, cette couleur vous aidera à refléter une certaine joie de vivre.

 

couleur3.jpg

 

 


Le rose ————————————————————-

Couleur de la féminité par excellence, on vous conseille vivement de porter du rose pour dégager une allure romantique, douce et féminine.

L’aspect accueillant et rassurant du rose vous attirera la sympathie de vos proches. Néanmoins, à haute dose, cette couleur risque de renvoyer une image hésitante voir un peu enfantine de vous.

En quelle occasion porter du rose ?

Le rose fushia est très joli avec des teintes foncées comme le gris ou le noir et on vous conseille aussi de le porter avec un jean brut. Que ce soit en journée ou en soirée, le total look rose est dépassé. Jouez le rose par touches et vous ne ferez pas d’erreur.

 

L’orange ———————————————————-

L’orange a le pouvoir de canaliser l’énergie. Tout comme le rouge orangé, l’orange est à porter les jours où le moral est au plus bas. Vous véhiculerez alors une image gaie, enthusiaste et pleine de vitalité.

En quelle occasion porter du orange ?

Si vous voulez que l’on vous remarque misez sur du orange les jours de grisaille. On aime aussi l’association kaki et orange

 

Le marron ——————————————————

Chaleureux, douillet et concret, vous serez avec cette couleur la simplicité personnifiée. Chargée de valeurs telles que la volonté, la capacité à se remettre en question, cette couleur favorisera la communication avec les autres et vous conférera une certaine modestie, tout à fait appropriée si vous travaillez dans le domaine social.

A haute dose, le brun possède un aspect négatif, et vous renverrez alors une image peu sophistiquée, ordinaire, voire ennuyeuse.

En quelle occasion porter du marron ?

Le marron se porte facilement. On ne vous le conseille pas spécialement pour une soirée car ce n’est pas une couleur spécialement habillée.

mode170.jpg

 

Le vert     ——————————————————-

Couleur de l’espèrance, cette couleur possède des vertus calmantes et reposantes. Attractif et enfantin, le vert vous octroiera une image de grande ténacité.

En quelle occasion porter du vert ?

Une discussion houleuse prévue ? Portez du vert. Cette couleur aura pour effet de calmer et d’apaiser les esprits. Le vert clair dégage une allure jeune et dynamique. Le kaki est synonyme d’esprit d’entreprise alors adoptez cette couleur les jours où vous souhaitez faire bonne impression auprès de vos supérieurs.

 

Le bleu ———————————————————-

Le bleu inspire un sentiment pacifique et spirituel. Porter du bleu vous attribuera une image de confiance, de régularité et d’ordre. Le bleu marine dégage un sentiment de respect, d’autorité et d’enseignement. Le bleu clair, beaucoup plus doux, vous octroiera l’image d’une personne quelque peu encline à la rêverie et enfin, le bleu turquoise induit forcément une personne au caractère bien trempé.

En quelle occasion porter du bleu ?

Pour une soirée estivale, c’est une couleur parfaite avec une préférence pour le turquoise. Au bureau, préférez du bleu ou bleu marine.

 

modein.jpg

Comment choisir son jean selon sa morphologie

Vendredi 26 septembre 2008

jeans.jpgConseil mode : Indispensable, le jean peut vite devenir un cauchemar pour votre silhouette si vous le choisissez mal. Vous ne vous appelez sans doute pas Kate Moss et vous n’avez donc pas les jambes pour porter le slim, le look pour enfiler un baggy ou encore vous n’avez pas forcément les fesses pour porter un taille basse. Mais pas de panique, il existe forcément un jean pour vous, adapté à votre corps, votre style et évidemment tendance.  C’est parti pour une leçon de style.

 

Vous avez des hanches étroites et de petites fesses

Vous êtes ce que l’on appelle une androgyne et c’est un peu comme si le jean avait été fait pour vous car conçu pour les hommes, il met votre morphologie parfaitement en avant.

L’idéal selon votre morphologie, c’est un jean taille basse avec un bassin carré et des jambes larges. C’est le modèle à la Birkin. Vous pouvez le porter comme une vraie femme avec des talons ou vous la jouer « petit mec » en le portant version baggy avec des petites baskets.

Autre possibilité pour trouver le jean qui vous convient : optez pour le slim. Idéal avec des ballerines si vous êtes grande. Pour les poches, préférez des poches basses qui donneront l’illusion que vos fesses sont hautes et plus bombées.

 

Vous avez des petites jambes

L’idée, c’est d’allonger vos jambes par effet d’optique. Vous devez gagner quelques centimètres grâce à la coupe de votre jean.

Choisissez-le boot cut c’est-à-dire évasé sur le bas des jambes. Cela affine votre silhouette en allongeant vos jambes. Et si vous prenez votre jean bien long, vous pourrez même porter des chaussures compensées en toute discrétion. Mais dans tous les cas, notre conseil mode, c’est de porter des talons qui vous feront de jolies jambes et surtout vous gagnerez des centimètres.

Pour le haut du jean, choisissez une taille haute qui élancera votre silhouette.

Et si vous n’aimez pas les talons ? Enfilez alors des ballerines et retroussez franchement votre pantalon pour découvrir vos chevilles

 

Vous avez une silhouette pulpeuse

Vous avez de jolies fesses bien rebondies et peut-être pour certaines, un petit ventre.
Choisissez un boot cut, évasé dans le bas, avec une taille assez haute pour équilibrer les volumes et éviter de voir des petits bourrelets dépasser au niveau de votre taille.

Notre conseil mode : porter une blouse ou une tunique par dessus.

Si vous n’êtes généreuse que des fesses, mettez en valeur vos courbes de femme en portant un jean avec une large ceinture et un bassin arrondi que vous porterez taille basse.

Folle de jean mais pas du jean, optez pour une jupe en jean, droite aux genoux, en denim foncé (teinte amincissante). Résultat glamour garanti.

 

Vous avez une taille de guêpe et des hanches généreuses

Une véritable morphologie de pin up comme Marilyn Monroe.
Pour les hanches larges, rien de vaut un jean coupe droite. Classique mais un résultat garanti à condition de lui donner « un peu de vie ».

Pour mettre en valeur votre taille fine, choisissez un jean ceinturé large à la taille ou alors, portez un top moulant. Enfin, enfilez des talons hauts.

Détail très important : les poches. Elles doivent être plaquées, simples et surtout sans rabat ni soufflet qui risqueraient de vous grossir.

 

Vous avez de longues jambes

La chance ! Choisissez une coupe ajustée, près du corps, comme un slim ou un jean droit collant aux hanches et bien ajusté sur les cuisses.

La ceinture doit être basse et portée plutôt basse. Talons ou chaussures plates, vous avez le luxe de pouvoir porter ce que vous voulez.

 

Quelle est la bonne couleur pour mon jean ?

Vous voulez une tenue habillée ou un look bureau, adoptez le jean brut (foncé) que vous accompagnerez de talons, d’un petit pull et d’une petite veste de tailleur ou d’un joli trench. Si vous cherchez un jean pour tous les jours, on vous conseille de le prendre stone, c’est-à-dire un bleu plus ou moins clair. Vous pourrez porter de tout avec cette teinte.

 

 

 

 

 

Comment savoir ce qui me va ? Un relooking de pro !

Vendredi 13 juin 2008

La Madame Look de M6 publie chez Larousse Toutes les femmes sont belles et nous donne sa leçon de style. ristina Cordula est « conseillère en image ». Cette ancienne mannequin – elle a défilé pour les plus grands, de Saint Laurent à Chanel – nous rhabille pour nous rendre sublimes.

 

Attention aux couleurs

« Beaucoup de femmes ne savent pas marier les couleurs ou choisissent des tons trop classiques (noir, marine, beige), » explique Cristina. « Leurs envies ne vont pas forcément à leur morphologie ou à leur âge, leur teint, à la couleur de leurs yeux ou de leurs cheveux. Ensuite, c’est une question de bon sens : devant la glace, on se rend compte de ses erreurs ! »

Livre toutes les femmes sont bellesLes conseils de Cristina : pour éviter l’effet perroquet, une tenue se compose de trois couleurs maximum, plutôt dans les mêmes tons (par exemple : bleu, marine, violet).
Les couleurs vives ou claires illuminent le visage, mais un contraste trop fort entre haut et bas peut « casser » la silhouette.

 

Suivre ses lignes…

Comme en peinture, l’art de se vêtir est une question de proportions. C’est une évidence : la même robe peut ressemble à un sac à patates ou à un incroyable fourreau selon celle qui la porte.

Toujours face à la glace, on s’examine : hanches larges, petite carrure, sportive aux épaules musclées, longiligne ou petit gabarit, on adapte sa garde-robe à son format. Il n’est pas toujours évident de prendre conscience de ses atouts et de ses défauts.
Trois études de cas avec Cristina…

 

Pour les petites carrures, hanches larges

Etre en A, avec des épaules étroites, des hanches larges, c’est la féminité, le symbole de l’accouchement ! »
Les conseils de Cristina : Il ne faut surtout pas couper la silhouette en deux. Alors on évite les rayures horizontales qui écrasent, préférer les robes aux pantalons.
On privilégie les coupes trapèze qui gomment les hanches et on focalise l’attention sur le haut du corps, avec des couleurs et des motifs.

 

Pour les petite tailles

La femme « XXS »… « Être petite, ce n’est pas un défaut en soi ! Tout dépend de la morphologie….« , rassure Cristina.

Les conseils de Cristina : En revanche, tout doit être petit : jupe ou robe au-dessus du genou.
On opte pour des formes courtes, des hauts près du corps.
On peut porter des talons, mais ce n’est pas indispensable. Une petite est aussi jolie en ballerines !
Si on choisit des talons, pas plus de 8 cm, sinon, on ressemble à une petite chose qui vacille sur des échasses et perd l’équilibre !

 

Les plantureuses

Les femmes « O »… Et quand on est ronde ? « Il ne faut pas de brillant, pas de gros motifs. Mais plutôt des couleurs sourdes, du monochrome, des tissus mats. Le but, c’est d’allonger la silhouette. »

Les conseils de Cristina : Pour égayer sa tenue, on mise sur un bel accessoire, un joli décolleté…
On attire le regard vers ce qui est beau, sans se cacher sous des vêtements informes, trop larges.
Dernier conseil : on porte des pantalons droits et pas trop évasés.

 

Faire évoluer son style …

L’autre difficulté, c’est aussi de savoir changer en fonction des années, s’habiller selon son âge et sa situation. Sans faire jeunette ou mémé !
Cristina en est convaincue, le temps qui passe nous rend sublimes…
« Aujourd’hui, les femmes de 40 ans sont partout dans les magazines, c’est l’âge où elles sont le plus épanouies, les plus mûres, les plus belles ! Elles ont déjà traversé des épreuves, choisi ou non de devenir mères. Elles sont plus sûres d’elles, ce qui se ressent physiquement. »

 

A 40, 50 ans…

Ne pas faire mémé… Et puis les femmes de 40 ans, ce n’est pas comme il y a quarante ans ! Elles sont actives. A cet âge, il ne faut surtout pas s’acheter des soi-disant « classiques » dans des boutiques improblables. Quand je vois certaines femmes, je ne comprends même pas où est-ce qu’elles ont pu acheter leurs vêtements !
 »Il ne faut surtout pas se « mémériser », avec des cardigans bleu marine aux boutons dorés. »
A 50 ans, il faut assumer de vieillir, d’avoir des rides. Le corps a changé et il faut l’accepter puisque de toutes façons on ne peut pas revenir en arrière. Mais ce n’est pas la peine de se cacher !

Les conseils de Cristina : Patricia, dans le livre, en est un bon exemple. En pleine pré-ménopause, elle avait du mal à s’accepter. Je lui ai conseillé une très jolie robe ample en lurex, qui illumine le visage, et de mettre des tissus sans trop de synthétique, léger, qui la laisse respirer, pour atténuer les bouffées de chaleur.

 

La garde robe idéale

Investir dans des basiques…

Les basiques, ces vêtements qui auront toujours une place dans notre placard. « Je les appelle les « intemporels ». Ils ne passent jamais de mode et comme on pourra les porter longtemps, il ne faut pas hésiter à s’offrir des belles pièces, en y mettant le prix. »

Les conseils de Cristina : Voici sa liste des sauveteurs d’allure : « un manteau trois-quart, en laine ou en tweed, dans une belle matière, le pantalon noir, la petite robe noire – qu’on enfile quand on ne sait pas quoi se mettre. Un trench, jamais plus de ¾, surtout si on est petite, pour la mi-saison, un blouson de cuir, une veste en jean. Mais aussi, la chemise blanche, le petit pull sobre dans une jolie matière en col V.
Le jean aussi est devenu un classique. On le choisit foncé, brut ou marine.
Et aux pieds, des escarpins décolletés, laissant la naissance des orteils découverte, des bottes
Des intemporels, il y en a tellement !

 

Le mauvais goût

Impossible d’être exhaustive tant elles sont nombreuses, selon Cristina. Persona non-grata dans notre penderie, « comme les imprimés et les couleurs flashy qui ne vont pas ensemble. »
Mais si il y a bien une chose qui fait bondir Cristina, ce sont les collants couleur chair : « ça, c’est vraiment horrible !« , s’exclame t’elle. « C’est pas possible, surtout quand ils sont brillants, en lycra, plus beige que chair… »

Les conseils de Cristina : Effectivement, si on va dîner chez la Reine d’Angleterre, c’est une question de savoir-vivre, on ne peut pas avoir les jambes nues et les collants chair sont obligatoires. Mais sinon c’est in-ter-dit !
On leur préfère des collants noirs opaques ou fumés, très chic le soir.

 

Gérer les accessoires

Ah, l’accessoire, ou l’art de se rendre indispensable ! Côté bijoux, attention aux abus. Cristina, adepte du chic et de la sobriété, nous prévient : « Il ne faut pas une multitude de petits bijoux, trop cheap et effet sapin de Noël garanti !
Mais un bijou très bien choisi, un beau collier, une jolie bague, des boucles d’oreille classe….
Ce qui compte, c’est que ce soit chic, une femme se doit d’être élégante et sobre…

Chéri, si tu m’entends, sache que ma main est toujours disponible pour recevoir la bague aperçue dans la vitrine de Cartier, place Vendôme. C’est pas moi qui l’ai dit, c’est Cristina ! Sinon je me contenterai d’un très beau bracelet tu sais…

 

Le sac à main

Harmonie et équilibre…

On le traîne des mois durant, il nous accompagne de droite à gauche, on lui confie notre agenda comme le doudou du petit dernier. C’est dire si son choix est capital ! Cristina confirme.

Les conseils de Cristina : Le sac à main, je crois que c’est encore plus important que les bijoux !
On le choisit en harmonie avec sa silhouette. Pas de grosses besaces quand on est petite, de bandoulière quand on est ronde.
Tout est une question de volume, de silhouette : il faut associer joliment les formes.

Plus d’infos !
Toutes les femmes sont belles !, Cristina Cordula, Larousse, 19,90 €.