Tendances printemps été 2009 : les couleurs

Fond de teint /Orange

Duel au sommet entre deux teintes qui se disputent le titre de couleur de l’été… D’un côté le beige poudré, capable de détrôner le rose de nos dressings, d’un autre un orange acide, fort, sans aucune concession, bien décidé à faire oublier sa connotation « Halloween » au profit d’une nouvelle aura plus fashion qu’anecdotique…

modeprintempst2009couleur.jpg    

* Raffiné, le crème rosé de chez Anne Valérie Hash amène ce qu’il faut de douceur et de fragilité au dress code d’une citadine actuellement davantage tournée vers le trash hype ou le preppy que vers une élégance sans faille, classiquement moderne et universelle. Si l’on craint la fadeur d’un total look, il suffit de mélanger les matières pour obtenir une allure divinement féminine sans une once d’ennui.

    * Vu sur de nombreux podiums, l’orange tente de se faire une place au soleil. Néanmoins, pour que ce dernier dévoile son potentiel joyful, il se doit d’être apposé non pas sur des toilettes strictes ou passe-partout, mais bien sur des pièces girly, funky, sophistiquées et un rien déjantées chic : c’est seulement à cette condition qu’il gagnera ses galons tendances. On retrouve cette combinaison parfaite chez Luella qui, en alliant transparences, détails fillette et dress code froufroutant, propulse l’orange au hit-parade des couleurs de l’été 2009.

Entre beige fond de teint pour demoiselles en quête de pureté hype ou jus d’orange déluré pour it girl british, il ne vous reste plus qu’à choisir votre camp…

 

Shaker d’imprimés vs Black&White

Cet été, deux courants se font face : mixer de façon instinctive les imprimés (mettant ainsi à bas les idées reçues concernant les règles d’harmonie) ou se rallier à la valeur refuge qu’est le noir et blanc.

modeprintempst2009couleur2.jpg

    * Optimiste et volontairement surdosée en vitamines, la modeuse se doit de sauver les apparences en affichant une vitalité sans faille face aux turpitudes de l’économie. Pour cela, elle n’hésite pas à passer ses tenues au kaléidoscope, en mélangeant les imprimés les plus insolites de son dressing. Tacheté léopard, all-over floral, pois et graphismes abstraits… tout y passe, l’essentiel étant de rester dans la séduction en sachant doser les effets.

    * Plus prudentes et moins enclines à plébisciter une joie de vivre devenue presque anachronique, d’autres préfèrent assurer leur dignité en optant pour des atours sobres et de circonstance. En véritable chantre de l’élégance intemporelle, le noir et blanc ressurgit pour envoûter les inconditionnelles d’un charme efficace et maîtrisé, à la Jacky Kennedy. Cependant, si la base est sage, le noir et blanc ne boudera pas une accessoirisation chic, presque luxe.

Laisser un commentaire